•  

     Petite histoire de l’isoloir, une chinoiserie républicaine .

    Trois cloisons de bois, fermées d’un pan de tissu parfois jauni, souvent élimé…

    L’isoloir fait partie de notre histoire républicaine. Qui enfant ne s’est pas glissé discrètement derrière l’un de ses parents pour assister au rituel ? Qui, adulte, n’a pas frémi en glissant, pour la première fois, un bulletin dans l’enveloppe, protégé par la fameuse étoffe ?

    L’isoloir n’est pourtant pas né avec la République.

    En France, le vote est secret depuis 1795 mais aucun dispositif n’était alors prévu pour le garantir.

    Chacun inscrivait le nom d’un candidat au vu de tous. Le morceau de papier était ensuite déposé dans n’importe quelle boîte, parfois même une soupière ou un chapeau… Une modification de la règle imposa ensuite à l’électeur de donner le bulletin de son choix au scrutateur qui l’introduisait dans l’urne ce qui n’assurait pas réellement le secret du vote.

    Ce sont les Australiens qui, les premiers, instaurent l’isoloir en 1857 et le vote à bulletin secret que l’on a alors appelé l’"Australian ballot", suivi en 1872 par le Royaume-Uni, puis en 1877 par la Belgique et en 1903 l’Allemagne.

    En France, les résistances sont grandes.

    "Pourquoi après cinquante ans d’exercice constant du droit électoral sous la forme actuelle, inventez-vous – permettez-moi de les appeler par le nom qu’elles méritent – toutes ces chinoiseries ?", s’offusquait Charles Ferry, le 1er avril 1898 à la Chambre des députés.

    Résultat d’images pour charles ferry homme politique

    Ses meilleurs partisans sont les radicaux et les socialistes.

    Dans son étude sur l’isoloir, l’historien Alain Garrigou cite un sociologue de l’époque qui assure : "il me paraît évident que si le scrutin était véritablement secret, ses résultats, notamment dans l’Ouest, seraient curieusement différents".

    Il faut attendre la loi du 29 juillet 1913 "ayant pour objet d’assurer le secret et la liberté du vote, ainsi que la liberté des opérations électorales" pour voir apparaître l’isoloir.

    Le texte impose aussi que le bulletin soit glissé dans une enveloppe. La première expérimentation de ce nouveau rituel, inchangé depuis, a eu lieu avec les législatives de 1914 qui ont précédé la guerre.

    Résultat d’image pour Images Journal Le Petit Parisien. Taille: 139 x 204. Source: cs.wikipedia.org

     

    Le journal Le Petit Parisien note que "l’isoloir eut – il – fallait s’y attendre – un certain succès de curiosité". Mais les hommes politiques n’aiment pas cet isolement qui permet aux électeurs d’échapper à leur emprise. Plus de surveillance possible, plus de pressions permises. On le présente comme un cabinet, une cellule, un cabanon qui va devenir l’équivalent du confessionnal.

    On s’y défoule parfois, on y réfléchit souvent.

    "Il faut y voir une mise en scène du for intérieur, du tribunal de la conscience", écrivait le philosophe Roger Pol Droit en 2017.

    Le vote à bulletin secret, et donc l’isoloir, a failli être abandonné lorsqu’en 1851, à l’occasion d’un plébiscite, Louis-Napoléon Bonaparte tenta de l’abolir.

     

    Résultat d’image pour Louis Napoléon Bonaparte. Taille: 163 x 204. Source: www.gettyimages.fr

    Il souhaitait que les électeurs écrivent publiquement "oui" ou "non" devant leur nom sur le registre. L’opposition fut si virulente qu’il dut renoncer à cette idée !

    Une nouvelle menace fait jour, depuis quelques années, celle du vote électronique.

    Comment, dans le huis clos des foyers, s’assurer qu’un conjoint, un parent, un groupe de pression, n’influence pas la décision de l’électeur, ne vient pas troubler le règne de l’intime conviction ?

    Christelle Bertrand.

     

    Et pour nous Mesdames la possibilité de donner notre avis et de nous exprimer  par les urnes , il nous en aura fallu du temps  et  attendre l'après guerre .

     

    Nous n'oublions pas d'accueillir l'été 

    en ce 21 juin..

    Résultat d’images pour vive l'été

    Petite histoire de l'isoloir

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Blogmarks Pin It

    15 commentaires
  •  

    Résultat d’images pour  gifs rosiers pierre de ronsard

    Bonjour , 

    Voici donc une nouvelle semaine qui s'annonce 

    et le lundi , c'est poésie ..

     

    Cueillez dés aujourd’huy les roses de la vie

    Pierre de Ronsard

    Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,

    Assise auprès du feu, dévidant & filant,

    Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant,

    Ronsard me celebroit du temps que j’estois belle.

    Lors vous n’aurez servante oyant telle nouvelle,

    Desja sous le labeur à demy sommeillant,

    Qui au bruit de mon nom ne s’aille resveillant,

    Bénissant vostre nom de louange immortelle.

    Je seray sous la terre: & fantôme sans os

    Par les ombres myrteux je prendray mon repos ;

    Vous serez au fouyer une vieille accroupie

    Regrettant mon amour & vostre fier desdain.

    Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :

    Cueillez dés aujourd’huy les roses de la vie.

    Pierre de Ronsard, Sonnets pour Hélène, 1578

     

    Ce recueil est une commande de la reine Catherine de Médicis pour sa protégée et fille d'honneur, Hélène de Fonsèque (fille de René de Fonsèque, baron de Surgères, et d'Anne de Cossé), afin de la consoler de la perte de son amant à la guerre1.

    Ronsard entreprend de lui écrire un recueil de sonnets, sous la forme du madrigal, où il loue sa beauté et la compare avec la belle Hélène, héroïne de la guerre de Troie.

    Une grande différence d'âge sépare Hélène de Ronsard qui est âgé de près de 45 ans lorsqu'ils se rencontrent. C'est la reine qui encourage Ronsard à courtiser Hélène par vers interposés.

    C'est une œuvre de maturité qui célèbre un amour platonique pour une belle qui reste indifférente1. Ronsard retrouve dans ces sonnets l'influence de Pétrarque avec la figure mythologique d'Hélène de Troie.

    Les sonnets les plus connus sont Quand vous serez bien vieille... et Te regardant assise.

     

     

    Un rosier magnifique porte le nom de Pierre de Ronsard  ..

    Afficher l’image source

    Le mien est tout riquiqui , il est juste planté depuis mars 2021.Inutile de vous dire que j'attend avec impatience ces premières fleurs .

    Sonnets pour Hélène ..

     

    Tout est prêt pour qu'il puisse s'agripper  .

     

    Afficher l’image source

    Bonne semaine et à bientôt

    Partager via Gmail Delicious Technorati Blogmarks Pin It

    24 commentaires